Comment calculer la pénibilité au travail ?

La mise en place d’un compte pénibilité a été réélaborée depuis peu par la réforme du code de travail. Lorsqu’un salarié est exposé à des facteurs de pénibilité comme une exposition de longue durée à un bruit, un travail répétitif, etc. Découvrez comment calculer la pénibilité au travail grâce à ce guide.

Pénibilité au travail : bénéficier d’un compte de prévention

Lorsqu’un salarié est confronté à des conditions de travail pénible, celui-ci a la possibilité de bénéficier d’un compte professionnel de prévention. Il s’agit d’un système qui permet aux employés de lutter contre la pénibilité au travail et à ce terme idprevention.com souligne ce sujet et en offre un plan de prévention. En effet, ils peuvent gagner des points grâce à ce compte de prévention. L’objectif de ce dispositif consiste à accorder les droits nécessaires aux employés exposés à des conditions de travail pénible. Dans ce cas, l’employeur a l’obligation de déclarer le salarié auprès de la caisse nationale d’assurance vieillesse. Ainsi, il est important de bien calculer ses points afin de les utiliser pour obtenir une formation, une retraite anticipée ou un temps de travail moins lourd.

Compte professionnel de prévention : tout savoir sur l’acquisition des points

Un salarié dispose d’un compte professionnel de prévention lorsque celui-ci est exposé à au moins un des six critères de pénibilités établis par la réforme du C3P. Ces critères sont liés aux rythmes de travail tels que le travail de nuit réalisé entre minuit et 5heures du matin. Ils concernent également le travail à la chaîne et les activités ou les tâches répétitives. Par ailleurs, l’environnement physique agressif appartiennent également à ces critères. Il s’agit des activités exposées au bruit, en milieu hyperbare ou en température extrême. Pour un salarié exposé à un seul de ces facteurs, il peut acquérir quatre points en une année soit un point tous les trimestres. Celui-ci peut obtenir jusqu’à huit points en cas d’exposition à plusieurs de ces critères de pénibilité au travail.

Calculer la pénibilité au travail pour obtenir une retraite anticipée

Dans la totalité de sa carrière, un employé ne doit acquérir plus de 100 points, selon le nombre maximal fixé par les réglementations. Pour les employés proches de la retraite, les points obtenus peuvent être favorables à un départ anticipé de retraite. En effet, la retraite anticipée pour pénibilité au travail assure votre départ avant l’âge minimum imposé. Une tranche de 10 points est convertie en trimestre qui permettra de calculer votre pension. D’ailleurs, vous avez la possibilité de bénéficier d’une augmentation de la durée d’assurance et d’acquérir un taux convenable.

Contrôle médical de l’arrêt maladie : faire appel à un expert
Risques psychosociaux au travail : quels plans de prévention ?